COMMENT FINANCER MON ACHAT IMMOBILIER ?

Ça y est, vous avez trouvé votre chasseur d’appartements ! Il va bientôt dénicher le bien de vos rêves ! Il ne manque plus qu’une chose : le financement. Mais quelle banque choisir ? Quel taux ? Quel type de prêt ? Pas de panique, on vous explique tout ce qu’il faut savoir pour cette étape décisive de votre investissement immobilier.

Comment trouver un crédit ?

Trois solutions s’offrent à vous pour trouver un prêt immobilier.

Chercher vous-même votre prêt immobilier.

Si vous avez du temps et que vous vous sentez à l’aise avec le sujet, vous pouvez faire le travail de recherche de financement vous même.

Vous pouvez contacter votre banque si vous êtes un client historique et que vous avez une bonne relation avec votre conseiller bancaire. Toutefois, sachez que dans la plupart des cas, il ne s’agira pas des conditions les plus avantageuses. En effet, il faut généralement contacter plusieurs banques pour gagner en pouvoir de négociation et obtenir des taux et des conditions plus intéressants.

Une fois que vous aurez obtenu plusieurs propositions, il faudra alors prendre le temps de bien comprendre les conditions que chaque banque vous propose. En faisant vous même ce travail, vous ne payerez pas de frais de courtage (on en parle plus bas). En revanche, vous payerez des frais de dossier auprès de la banque.

Passer par un courtier

Si vous avez peu de temps, et que vous n’êtes pas à l’aise avec le fonctionnement des banques, le plus simple est de passer par un courtier. Il s’agit d’un intermédiaire qui contactera pour vous les banques et fera le travail de comparaison. En effet, sachez qu’en fonction de votre profil et de votre projet, certaines banques seront plus attractives.

Par ailleurs, les courtiers bénéficient de taux préférentiels. De plus, le courtier va vous aider à rassembler les pièces justificatives nécessaires à la constitution de votre dossier de demande de prêt. Le courtier optimise ce dossier et allège ainsi une partie du travail du banquier. En contrepartie, vous payerez des frais de dossiers plus faibles voire vous n’en payerez pas.

En revanche, les courtiers se rémunèrent en vous facturant des frais de courtage variant entre 500 et 2000 €. Par ailleurs, les courtiers se rémunèrent aussi au travers d’une commission payée par la banque.

Contacter un courtier en ligne

Il existe également des courtiers en ligne. Attention, beaucoup sont gratuits, mais ils ne feront que vous mettre en relation avec la banque, et ne prendront pas en charge le montage de votre dossier de demande de prêt immobilier.

Des services innovants existent comme le courtier en ligne Pretto. Pretto vous permet de faire une simulation de taux en ligne et vous obtenez directement une réponse. Par la suite, un expert va vous conseiller en ligne et par téléphone. De plus, Pretto monte et optimise votre dossier de demande de financement.

L’avantage : le service est totalement gratuit! En effet, Pretto ne facture pas de frais de courtage et obtient en plus une réduction voire une suppression des frais de dossier facturés par la banque. Comment est-ce possible ? Pretto se rémunère directement auprès de la banque, comme les autres courtiers. Vous profitez ainsi de l’expertise des conseillers Pretto, et ne dépensez rien !

Quel type de crédit choisir ?

Vous êtes perdu entre toutes les solutions proposées par les banques ? Vous ne savez pas quel type de crédit choisir ? Nous vous résumons ici les solutions dont vous disposez.

Le prêt amortissable, le plus courant

Vous empruntez le montant dont vous avez besoin au taux fixé par la banque. Avec un prêt amortissable, vous remboursez à chaque échéance une fraction du capital emprunté, et vous payez des intérêts. Plus vous avancez dans le temps, et moins de capital vous avez à rembourser.

Comme évoqué ci-dessus, en plus d’amortir le capital (c’est à dire de le rembourser), vous payez des intérêts chaque mois. Ils sont calculés sur le capital restant dû.

En général, l’amortissement et les intérêts sont déterminés de telle sorte que votre mensualité est constante.

Le prêt in fine, pour les économies d’impôt

Vous cherchez peut-être à réaliser un investissement locatif. Dans ce cas, le prêt in fine peut être une option intéressante. Si vous choisissez un prêt in fine, vous ne rembourserez le capital emprunté qu’à la fin du prêt.

Pendant la durée de l’emprunt, vous ne payez que les intérêts. Ces intérêts sont calculés sur le capital emprunté et non sur le capital restant dû. Ils sont donc plus importants que pour un prêt amortissable. Dans le cas d’un investissement locatif, les intérêts payés sont déductibles de vos revenus locatifs, c’est donc intéressant d’un point de vue fiscal. Vous devez alors épargner pendant toute la durée du prêt afin de réunir le montant nécessaire au remboursement du capital emprunté.

N’hésitez pas à consulter un guide du crédit en ligne pour en savoir plus sur les différents types de prêt.

Le taux fixe, pour les prudents

Comme son nom l’indique, le taux est fixé au moment de l’octroi du prêt. Si vous choisissez un taux fixe, vous connaissez à l’avance l’ensemble des coûts que représentent les intérêts que vous paierez sur la durée de votre emprunt.

Le taux fixe limitera le risque de votre emprunt, et vous permettra de connaître parfaitement vos mensualités jusqu’à l’échéance de votre crédit.

Le taux variable, un pari risqué

Vous pouvez aussi opter pour un taux variable. Dans ce cas, les intérêts que vous paierez chaque mois seront indexés sur un taux de référence. Vous pourrez ainsi profiter d’une éventuelle baisse des taux, tout en prenant le risque de payer plus si les taux augmentent.

Pour limiter le risque, la banque pourra vous proposer un taux capé, c’est-à-dire que le taux ne pourra pas varier au delà d’un certain plafond à la hausse et à la baisse. Ainsi, les intérêts ne pourront pas dépasser un certain plafond.

À retenir :

Pour trouver le meilleur prêt, vous pouvez :

-passer par un courtier, qui fera les recherches pour vous, et se rémunérera par une commission

-faire le tour des banques vous-même, ce qui vous prendra du temps, et nécessitera de se plonger dans les différentes offres de chaque banque

-demander à un courtier en ligne et gratuit de faire ce travail pour vous

Selon votre projet, optez pour :

-le prêt amortissable, le plus courant

-le prêt in fine, pour un investissement locatif, si vous percevez des revenus importants

Articles récents

Laissez un commentaire