LES PRIMO-ACCÉDANTS FONT LEUR GRAND RETOUR SUR LE MARCHÉ IMMOBILIER

Auparavant, lorsqu’on était primo-accédant acquérir son premier logement n’était pas si aisé et beaucoup ont préféré louer que d’investir dans un bien immobilier. Néanmoins depuis 2 ans, les primo-accédants ont fait leur grand retour sur le marché immobilier grâce à des conditions exceptionnelles de crédit et autres dispositifs avantageux. Cette tendance spectaculaire semble donner des couleurs au secteur. Depuis le mois de juillet 2017, les primo-accédants représentent environ la moitié des transactions immobilières réalisées en France.

Qu’est-ce qu’un primo-accédants ?

Dans le jargon du secteur immobilier, un primo-accédant est un particulier qui fait l’acquisition d’une propriété immobilière pour la première fois. Mais dans la pratique, il existe d’autres catégories de personnes que l’on pourrait également qualifier ainsi.

Primo-accédant : à qui fait-on référence ?

Les primo-accédants sont en majorité des jeunes couples dont la classe d’âge se situe entre 25 à 34 ans. Ils sont généralement en début de carrière professionnelle avec des revenus peu élevés. De ce fait, leur apport personnel est limité, voire inexistant et leur capacité d’emprunt restreinte.

Ce terme désigne aussi les personnes qui n’étaient pas propriétaires de leur logement au cours des deux dernières années et souhaitent le devenir. Aux yeux de la loi, nous pouvons peut être considérés comme primo-accédant lorsqu’on possède déjà une résidence secondaire ou plusieurs investissements locatifs, mais aucune résidence principale. Cela est également le cas après un divorce ou une mutation professionnelle.

Il est tout à fait possible pour un particulier ou un couple d’acheter une résidence principale avec ce statut, mais chaque individu doit fournir une preuve comme quoi il n’a jamais été propriétaire d’une résidence principale pendant les 2 années précédant l’achat.

Les aides financières relatives à la primo-accession

Pour soutenir les primo-accédants dans l’acquisition de leur logement, des aides financières et des prêts immobiliers sont accordés sous certaines conditions.

Parmi eux, on peut citer le prêt à taux zéro ou PTZ qui permet de bénéficier d’un crédit sans intérêt servant au financement de sa première acquisition immobilière. Le montant du PTZ dépend notamment de la zone où se situe le logement et ne finance qu’une partie de l’acquisition. L’acquéreur doit en conséquence compléter cette aide avec un prêt et un apport personnel. Ces prêts peuvent revêtir la forme de prêt d’accession sociale ou PAS, de prêt conventionné, de prêt immobilier bancaire, un prêt épargne logement ou de prêt complémentaire. À noter que le PTZ peut être utiliser pour financer un logement ancien avec des travaux importants ou bien un logement neuf.

Ce type de crédit est accordé par les banques ou les organismes de crédits ayant signé une convention avec l’État. La propriété acquise par ce prêt ne doit pas être mise en location au cours des 6 premières années, sauf cas exceptionnel. Elle doit servir de résidence principale pour le primo-accédant, au plus tard une année après la fin des travaux ou de la signature de l’acte authentique. Le délai de remboursement du PTZ dépend des revenus du primo-accédant, de l’emplacement géographique du bien et de la composition du ménage. L’échéance peut s’étendre sur une période de 12 à 25 ans.

Quelles sont les raisons de ce rebond des primo-accédants ?

Le regain d’activité des primo-accédants sur le marché immobilier s’explique par la baisse puis la stabilité des taux, constatée depuis plusieurs mois.

Primo-accédants : est-ce le bon moment pour acheter ?

La réponse à cette question dépend de votre profil ainsi que du type de bien que vous souhaiterez acquérir. Dans la majorité des cas, les primo-accédants se voient écarter des grandes agglomérations car les prix de l’immobilier sont en constante augmentation, même si des mesures d’encadrement ont été déjà mises en place. L’idéal est de se faire aider par un professionnel en immobilier comme Homeleo qui pourra vous accompagner dans votre projet en vous recommandant les meilleurs chasseurs immobiliers. Ces spécialistes seront en mesure de vous accompagner dans l’acquisition de votre logement en vous prodiguant conseils et expertise.

Quelques conseils à retenir

Devenir propriétaire de son logement est le meilleur moyen de se constituer un patrimoine. Les primo-accédants peuvent commencer par déterminer leur budget d’acquisition et avoir ainsi une idée plus précise du bien qu’ils pourront acquérir.

Enfin, votre première acquisition est un véritable projet de vie qui demande à être réfléchi et préparé dans les meilleures conditions en s’entourant des bons professionnels.

Articles récents

Laissez un commentaire