IL EST TEMPS DE RENÉGOCIER VOTRE PRÊT IMMOBILIER !

Les taux d’intérêt n’ont jamais été aussi bas. En moyenne, vous pouvez actuellement emprunter autour de 1,2% sur 10 ans, 1,45% sur 15 ans, 1,65% sur 20 ans et moins de 2% sur 25 ans.

Cette situation offre des conditions optimales pour renégocier votre crédit immobilier si vous n’avez pas pu bénéficier de ces taux il y a quelques années.

Les banques sont pour le moment réceptives

Pour attirer de nouveaux clients ou les fidéliser avant la fin de l’année (période où la concurrence est la plus rude) les banques sont actuellement ouvertes à la (re)négociation.

Attention néanmoins aux déceptions… Si votre banquier est prêt à lâcher du lest, il vous proposera un taux d’intérêt supérieur à celui qu’il pourrait vous accorder si vous souscriviez un premier prêt.

Une fois que vous vous serez mis d’accord avec votre banquier sur le nouveaux taux d’intérêt de votre emprunt, il vous faudra choisir entre la réduction du montant des mensualités ou la réduction de votre durée de remboursement de votre prêt.

Tout dépendra alors de votre objectif : si vous souhaitez vous dégager un pouvoir d’achat supplémentaire rapidement, la réduction de vos mensualités sera la meilleure option. Dans le cas contraire, nous vous conseillons d’opter pour la réduction de la durée de votre prêt.

Avez-vous intérêt à renégocier votre prêt ?

Selon Empruntis, si vous êtes dans l’une des 3 situations suivantes, vous avez tout intérêt à aller voir votre banquier rapidement :

  1. Vous avez souscrit un prêt immobilier avant le premier trimestre 2014. Les taux étaient alors bien plus élevés que ceux actuels.
  1. Vous avez eu une rentrée d’argent importante dernièrement qui va vous permettre de rembourser plus facilement le reste de votre prêt.
  1. Vos revenus ont évolué à la hausse : vous pourrez ainsi bénéficier automatiquement de conditions plus avantageuses en rentrant dans une catégorie différente de profil de risque pour votre banque. De plus, des revenus plus élevés vous permettront sans doute de rembourser des mensualités plus élevées et diminuer ainsi la durée de votre emprunt.

 Attention a vérifier les points suivants avant de vous lancer dans votre négociation :

l’écart de taux entre le taux d’intérêt que vous supportez actuellement et le nouveau taux proposé par votre banquier doit être d’environ 1 point. Néanmoins, vous pouvez commencer à vous intéresser à l’offre et entamer votre négociation dès 0,7 points d’écart.

– Votre capital restant dû doit être 70 000 euros minimum pour que les bénéfices liés à la renégociation des conditions de prêt vous permettent d’absorber les coûts annexes (frais de dossier, frais de garantie, Pénalités de remboursement)

Le renégociation de crédit est d’autant plus intéressante qu’elle est réalisée dans les premières années. Passé le 3e tiers de remboursement, la renégociation n’a quasiment aucun intérêt. Idéalement il faut la réaliser dans le 1er tiers ou la 1ere moitié de vie du prêt.

Faut-il nécessairement aller voir sa banque ?

De prime abord, la renégociation de votre prêt immobilier dans votre banque est préférable à un rachat par un autre établissement financier. Vous évitez ainsi l’ouverture d’un nouveau compte, les frais qui peuvent y être liés et les frais dont vous devrez vous acquitter pour transférer vos prélèvements ainsi que votre assurance.

Néanmoins si votre banquier se montre frileux ou si ses nouvelles conditions ne vous paraissent pas satisfaisantes, vous pourrez alors solliciter d’autres établissements. La concurrence entre les banques est dure et vous pourrez aisément bénéficier des faveurs d’un établissement concurrent. Ne négligez pas non plus les solutions en ligne telles que Meilleurs Taux qui peuvent vous offrir des perspectives intéressantes de renégociation.

Articles récents

Laissez un commentaire

refus prêt immobilier motifs et solutionsFrais d'agence prix net vendeur