LE TOP 10 DES QUESTIONS À POSER À UN CHASSEUR IMMOBILIER

Choisir un chasseur immobilier n’est pas si simple, surtout si c’est la première fois que vous faites appel à ces professionnels. Lequel choisir ? Celui qui propose les honoraires les plus bas ? Celui qui a les meilleurs avis ? Celui qui est spécialisé dans le type de bien que je recherche.

Autant d’interrogations qui ne vous facilitent pas la tâche au moment de choisir. Homeleo vous aide à y voir plus clair ; il suffit parfois de poser les bonnes questions.

1. Quelle est votre expérience dans le secteur de la chasse immobilière ?

L’expérience est cruciale dans le secteur de l’immobilier, néanmoins cela ne veut pas forcément dire que le chasseur qui a le plus d’années d’expérience est forcément le chasseur qu’il faut choisir. Assurez-vous que le chasseur exerce sa profession depuis suffisamment longtemps pour être à même de mener efficacement sa mission et saura correctement évaluer le prix des biens qu’il vous propose.

Pensez également à vérifier que le chasseur est bien titulaire d’une carte de transaction immobilière et d’une garantie financière valide.

Quelques questions subsidiaires qui peuvent être intéressantes à lui poser :

  • Depuis combien d’années exercez-vous dans le secteur immobilier ?
  • Et dans la chasse immobilière plus précisément ?
  • Avez-vous travaillé dans d’autres agences que celle actuelle ?

2. Quels étaient les derniers projets de recherche qui vous ont été confiés ?

Chaque chasseur immobilier a le plus souvent une expérience plus importante sur un type de bien ou sur une zone de recherche en particulier. Demandez-lui de vous décrire les dernières recherches qu’il a effectuées, cela vous permettra de les comparer par rapport à votre projet. Un chasseur qui a déjà effectué des recherches similaires pour le compte d’autres clients peut vous être profitable.

3. Quels moyens utilisez-vous pour rechercher les biens de vos clients ?

Pour trouver le bien de vos rêves votre chasseur immobilier va devoir utiliser plusieurs sources d’information différentes. Entre les portails immobiliers en ligne, les petites annonces, les ventes aux enchères, les vitrines des agences immobilières, les panneaux « à vendre » etc. ; les sources sont multiples. Il faut pourtant activer de nombreux moyens pour avoir une vision la plus globale possible de l’offre de biens à vendre et faire sa sélection en fonction de ce que vous cherchez.

La plupart du temps des recherches minutieuses sur internet permettent d’avoir une excellente vision de l’offre, néanmoins vous pouvez poser quelques questions à votre chasseur :

  • quels moyens / canaux privilégiez-vous pour prospecter des biens pour vos clients ?
  • avez-vous des partenaires « agences immobilières » qui vous contactent dès qu’ils ont un nouveau bien à vendre ?

4. Quelle approche proposeriez-vous pour trouver le bien que je recherche ?

Cette question est quelque peu similaire à la précédente, néanmoins vous vous attacherez ici à comprendre le plan de prospection que le chasseur envisage spécifiquement par rapport à votre recherche. N’hésitez pas à lui préciser que vous êtes ouvert (ou non) à certains moyens pour trouver votre bien, comme les ventes aux enchères publiques ou privées.

5. En moyenne combien de temps faut-il pour trouver le bien que l’on recherche ?

L’objectif n’est pas d’avoir un chiffre précis. Vous allez tester la capacité du chasseur à évaluer le potentiel d’offres sur le marché actuel qui correspond à votre recherche et comment l’exploiter au maximum.

Quelques questions subsidiaires :

  • Trouve-t-on facilement des biens sur le marché actuel qui correspondent à ce que je recherche ?
  • Est-ce un type de bien qui est généralement demandé par beaucoup de personnes ?
  • Mon budget est-il en phase avec ce que je recherche ou devrais-je probablement revoir certains critères ? Si oui, lesquels ?
femme posant une question

6. En moyenne, combien de biens allez-vous me proposer ?

Attardez-vous sur cette question pour connaître le nombre de biens que le chasseur pré-visite, en moyenne, dans le cadre d’une recherche et combien correspondent généralement à ce que recherche le client.

7. Comment et à quelle fréquence allez-vous me tenir au courant de vos recherches ?

Il est très important d’évoquer ce sujet au préalable avec votre chasseur afin de projeter votre collaboration. Votre chasseur va prospecter et pré-visiter pour vous de nombreux biens pour ne vous en présenter qu’une sélection choisie. Chaque chasseur a sa propre manière de fonctionner, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise manière ; assurez-vous simplement que vous êtes en phase avec lui pour éviter les frustrations. Interrogez-le sur sa manière de procéder pour communiquer avec ses clients :

  • Allez-vous me faire un compte-rendu de toutes les pré-visites que vous ferez ? ou bien uniquement des biens qui correspondent à mes attentes ?
  • Généralement comment communiquez-vous avec vos clients ? par téléphone, par email ? avez-vous un espace client en ligne sur lequel je peux suivre l’avancement de vos recherches ?
  • Puis-je vous transmettre des annonces qui semblent correspondre à ce que je cherche ?

8. Quels sont vos honoraires ?

Question bien évidemment essentielle. Les honoraires peuvent varier d’un chasseur à un autre mais également en fonction du type de bien que vous cherchez : sa rareté et sa localisation notamment. Rappelez-vous que choisir le chasseur qui propose les honoraires les plus bas n’est pas nécessairement une bonne stratégie ; il faut comprendre ce qui est inclut dans ses honoraires et s’assurer un bon ratio qualité/prix.

Quelques questions complémentaires pour s’assurer que vous avez bien toutes les informations en votre possession concernant ses honoraires :

  • Vos honoraires peuvent-ils varier ? (notamment si vous passez par un tiers comme une agence immobilière pour trouver le bien)
  • Y-a-t ‘il des frais fixes même si vous ne trouvez pas le bien que je cherche ? (frais de dossier notamment)
  • Prenez-vous des taux d’honoraires différents sur le montant que vous arriverez à négocier sur le prix de vente ? (souvent les chasseurs immobiliers prennent des honoraires plus élevés sur le montant qu’ils arrivent à négocier pour vous, vous êtes bien évidemment gagnant et le chasseur d’autant plus motivé à négocier, pour autant assurez-vous du « coût» de sa négociation).

9. Quel type de mandat proposez-vous ?

En complément des honoraires, nous vous recommandons de vous renseigner sur le(s) type(s) de mandat proposé(s) par le chasseur. Le mandat de recherche est le contrat incontournable qu’il vous faudra signer avec votre chasseur avant que ce dernier commence sa prospection. Il existe 3 types de mandats :

– le mandat simple : qui vous permet, simultanément, de confier votre recherche à plusieurs chasseurs/agents immobiliers et vous permettre de chercher également par vous-même.

– le mandat semi-exclusif : le chasseur se réserve l’exclusivité professionnelle de chercher votre bien (il est ainsi assuré d’être le seul chasseur) et l’acquéreur peut chercher par lui-même le bien sans que cela ouvre droit au paiement d’une commission au chasseur si jamais il trouve seul son bien.

– le mandat exclusif : la recherche est confiée exclusivement au chasseur immobilier. L’acquéreur s’interdit alors de chercher par lui-même, dans le cas contraire les honoraires du chasseur resteront dus.

Le chasseur peut définir quelques modularités sur les mandats, néanmoins c’est souvent un mandat exclusif qui est proposé. N’ayant en moyenne que 3 clients simultanément, le chasseur immobilier prend un risque de ne pas être rémunéré s’il ne trouve pas de biens pour ses clients, c’est pourquoi le mandat exclusif est souvent privilégié. De plus, il vous garantit l’implication de votre chasseur.

  • Quel type de mandat proposez-vous ?
  • Pouvez-vous me préciser ses modalités ?
  • Quelle est la durée du mandat de recherche ? Est-il reconductible tacitement ?
  • Qu’est-en t’il du préavis ?

10. Qu’est-ce qui vous différencie des autres chasseurs ?

Vous donnez ainsi l’opportunité au chasseur de vous représenter ses atouts et son expérience ainsi que sa motivation à s’occuper de votre recherche.

Articles récents

Laissez un commentaire

estimer un bien immobilierpromesse de vente signature